Le concept

Restaurant solidaire délivrant des repas de qualité aux sans abris en échange d’une demi-heure heure de travail dans le restaurant.

Origine du projet

Cette association est née de l’initiative de deux femmes habitant un quartier de Portland, encore aisément accessible financièrement. Se rendant compte que les habitants n’étaient pas satisfaits de la vie de quartier et des services sociaux offerts, ces deux sœurs ont décidé de remédier à un enjeu important : servir des repas de qualité dans aux sans abris au sein d’un espace convivial et communautaire. Ici, il suffit de venir donner un peu de son temps pour faire marcher le restaurant et le repas vous est offert en échange ! Sinon, le prix reste tout à fait abordable : 1,25 $ par repas.

Quelques dates et chiffres clés…

1979 Création du café

200 repas servis par jour

1,25 $  c’est le prix d’un repas

qui leur coûte en réalité 11 $

Les symboles qui en disent long…

Au démarrage de ce restaurant, les deux soeurs fondatrices s’étonnaient de voir ce symbole sur leur portes ou leur devanture. “Encore une sorte de vandalisme” pensaient elles… Jusqu’à ce qu’elle se rendent compte que ces trois croix tirent leur origine de la récession aux Etats Unis de la période … A cette époque, les lieux d’hospitalité où les habitants pouvaient trouver un endroit sécurisé et fournissant de la nourriture était symbolisés par ces trois croix. Loin donc de vandalisme, ces symboles montraient au contraire la reconnaissance des habitants du quartiers envers ces deux soeurs fondatrice d’une initiative plus qu’admirable.

Leur principe : Viser la qualité plus que la quantité

Ne nous méprenons pas, ici ce n’est pas une soupe populaire mais un véritable café gastronomique qui sert des repas complets, végétarien ou non au choix. C’est bien une stratégie qualité et non de quantité que défend ainsi Sisters of the road. les sans abri sont souvent une population laissée de côté, or, comme tout être humain, il doivent avoir accès à une certaine dignité humaine et cette association le leur permet.

Un pari sur le collectif et le collaboratif

Ici, on travailler pour les autres, et pour soi en même temps. On donne de son temps et l’on est récompensé. C’est tout le concept de l’économie coopérative que cette association a mise en place et les bénévoles l’ont bien compris. Chacun sert les autres avec plaisir dans ce restaurant cosy car qui dit effort réalisé, dit réconfort du repas offert à la clé!

Donner sa chance à quiconque

Ici, on ne pose pas de question, n’importe qui vient n’importe quel jour, du moment qu’il travaille comme il faut dans le respect des règles imposées par le restaurant : assurer un espace confortable et sécurisé pour tous.

Des vendredis réservés aux minorités et plus vulnérables

Tous les premiers vendredis du mois,  ils organisent un événement spécial pour les minorités pour leur fournir un endroit safe toute la journée.

Un contact

Shanon Cogan, Responsable Engagement Solidaire

shannon@sistersoftheroad.org

http://sistersoftheroad.org/