Le concept

Organisation aidant les communautés à la mise en place et au maintien de vergers urbains dans des espaces vacants

Stage/Bénévolat

Stages possibles dans différents domaines !(marketing, design, éducation)

Origine du projet

POP a été créé en 2007 par Paul Glover. L’idée de base est d’utiliser des terrains vacants de la ville de Philadelphie pour faire pousser de la nourriture tout en impliquant les communautés vivant à côté de ces terrains. C’est le contexte particulier de Philadelphie qui a poussé Paul à s’y installer et à y entreprendre la création d’organisations comme POP. En effet Philadelphie est une ancienne ville industrielle où toutes les usines ont fermé, ayant pour conséquence l’augmentation de la pauvreté dans la ville qui a aujourd’hui un taux de 24%, un des taux les plus importants des Etats-Unis. POP permet une réappropriation des terrains par les habitants tout en permettant un accès privilégié à des fruits et légumes de qualité et locaux.

POP aujourd’hui : POP compte aujourd’hui la mise en place de 58 vergers dans la ville de Philadelphie avec 4 à 5 nouveaux projets tous les ans !

Phil est le seul employé à plein temps de POP, et d’autres employés travaillent à mi-temps : une autre directrice qui s’occupe d’une autre partie de la ville, une personne qui s’occupe de l’administratif et une personne s’occupant des programmes d’éducation.

Petit rappel sur les écoquartiers Montréalais:

L’Écoquartier est un programme d’action et d’éducation environnementales initié par la ville, qui a vu le jour en 1995, qui vise à promouvoir l’écocivisme, à améliorer le milieu de vie des Montréalais et à favoriser et encourager les projets et associations citoyens (soutien matériel et humain, représentant politique auprès de l’arrondissement…).

Chaque quartier de la ville de Montréal décide de mettre en place ou non ce programme. Un total de 24 écoquartiers sont répartis sur 19 arrondissements. Pour être mis en place, le programme doit être supporté soit par l’arrondissement lui même (les élus), soit par un organisme mandataire qui répond à un appel d’offre lancé par le quartier, .

Finalement ce programme, qui lie les citoyens et les élus, a trois angles d’action : embellissement, verdissement et gestion des déchets.  Parallèlement, des projets annexes sont mis en place chaque année en fonction de la volonté des citoyens du quartier.

*Petit rappel sur les écoquartiers Montréalais:

Fondée le 8 août 1995, la création de l’organisme est motivée par l’instauration du programme environnemental éco-quartier de la Ville de Montréal. Comme aucun organisme existant du quartier n’était en mesure d’accueillir ce programme à l’époque, un groupe de résidents de Sainte-Marie a décidé de fonder l’Éco-quartier Sainte-Marie, qui devient en 2014 la Société Ecocitoyenne de Montréal.

Durant les premières années, les réalisations de l’organisme se sont concentrées presque exclusivement sur le programme éco-quartier et le mandat accordé successivement par la Ville de Montréal et l’arrondissement Ville-Marie. Puis au fil du temps, les préoccupations environnementales des citoyens sont devenues de plus en plus grandes.  L’Éco-quartier Sainte-Marie a donc commencé à initier et développer des projets d’envergure en dehors du programme éco-quartier, tels les ruelles vertes, le projet du quartier nourricier (construction d’une serre, diversification des produits d’un marché quartier…), des comités de citoyens.

Nous avons été très agréablement surprise de voir le tissu communautaire très sérré et l’implication des citoyens …

A quand ce modèle dans Paris ?!

Un contact

2187 rue Larivière, H2K 1P5, Montréal

Roxanne L’Ecuyer

Directrice générale de la SEM

direction@sem-montreal.org

http://www.sem-montreal.org/