Precious Plastic

#Gestion des déchets

Le concept

Association de sensibilisation et d’éducation sur le plastique

A Bangkok, nous avons eu la chance de rencontrer Precious Plastic Bangkok. Cette association propose une solution communautaire de recyclage du plastique pour montrer que les déchets plastiques peuvent être utiles et précieux car il est possible de les recycler en nouveaux produits de valeur.

Le concept de Precious Plastic a démarré aux Pays-Bas par Dave Hakkens. L’idée étant que n’importe qui peut recycler du plastique à partir d’une machine dont les plans sont téléchargeables gratuitement sur un logiciel, permettant ainsi aux communautés de tous horizons de commencer à s’attaquer à la pollution plastique.

Dominic, qui travaillait dans l’industrie de la pêche et qui a vu le problème du plastique en Thaïlande, a décidé de fonder Precious Plastic à Bangkok. Cette entreprise sociale travaille avec 1 stagiaire et 4-5 bénévoles. Leur but principal est d’éduquer la population et surtout les jeunes, à considérer le plastique comme une matière utile et non comme un déchet.

Pour cela, ils fabriquent différents produits en collectant des bouchons de bouteilles en plastique, des cartons de lait (plastique PEHD/type 2) et des récipients alimentaires à emporter (plastique PP/type 5). Ils n’utilisent que deux types de plastique différents (2 et 5) parce qu’ils sont de haute qualité et très polyvalents. Ils les mélangent ensemble, les séparent en couleurs et choisissent la forme et la taille qu’ils veulent pour le produit.

Pour l’instant, ils utilisent quatre machines principales :

  • Une déchiqueteuse
  • Un injecteur : pour les petits produits
  • Un extrudeur
  • Un compresseur : pour de meilleurs produits (chaise, murs, meubles)

Ces machines leur permettent de déchiqueter différents types de plastique et de faire fondre les flocons obtenus dans un tube de plastique malléable. Ce plastique peut ensuite être moulé autour d’objets pour former des bols, tasses, abat-jour…

Avec ces produits, ils organisent des ateliers dans les écoles et certains de ces produits sont vendus pour financer de futurs ateliers. Ils sont maintenant à la recherche d’un sponsor avec qui travailler pour financer des ateliers et des machines gratuites à installer dans les communautés locales et les écoles locales.

 

“Notre but n’est pas seulement de recycler un petit nombre d’articles en plastique, mais d’essayer de changer les attitudes de la société à l’égard de la pollution plastique en général et de faire en sorte que les gens commencent à considérer le plastique comme une ressource précieuse qui est trop précieuse pour être jetée.”

Pour l’avenir, ils veulent exporter leurs produits car les étrangers voient la valeur du plastique alors que la Thaïlande le considère comme un déchet et ne veut pas payer pour lui. Ils envisagent également de s’associer à des fabricants de meubles pour fabriquer des produits utiles dans la vie quotidienne. Certaines entreprises les ont déjà contactées pour voir quels produits ils peuvent fabriquer.

Cependant, leur but ultime est la fermeture de l’association puisque le plastique n’existera plus en tant que déchet et sera utilisé par tous grâce à la construction de leur propre machine.