Le concept

Faire prendre conscience aux citoyens péruviens l’impact de la pollution plastique dans le pays, ce via différents évènements actifs et informatifs

Stage/Bénévolat

Des stages sont envisageables mais se renseigner et être prêt à travailler en autonomie.

Le problème à l’origine de la création de LOOP

​LOOP (Life Out Of Plastic) est une entreprise de l’économie sociale et solidaire. Le projet part d’un constat simple : il n’y a pas de conscience environnementale au Pérou. Ce pays ne dispose d’aucune gestion des déchets, tout est envoyé dans les décharges dont seulement 13 sur 196 dans tout le pays trient correctement les ordures amenées. Par ailleurs, toutes les municipalités ne sont pas pourvues de décharges. Les citoyens péruviens (notamment à Lima qui concentre un tier de la population du Pérou) n’ont aucune conscience de l’impact du plastique sur la nature et la biodiversité pourtant si riche dans cette partie du Nouveau Monde. Les personnes les plus démunies usent et abusent du plastique, les hôpitaux se débarrassent des déchets dans l’océan et aucune éducation sur le sujet n’est faite dans les écoles.

Les actions mises en place par LOOP

  • “Beach clean-up” : plusieurs fois par an, des grands nettoyages de plage sont organisés en partenariats avec d’autres associations (notamment Concervamos que nous avons rencontré) et des entreprises. Tous le monde est le bienvenu pour participer mais attention : gants et chaussures fermées sont indispensables, les déchets retrouvés peuvent être très dangereux (seringues usagées, matériau toxique…)

  • Interventions et team-building en entreprises pour sensibiliser les employés sur la pollution plastique

  • Ateliers dans les écoles également pour sensibiliser les élèves

  • Confection de sacs à partir de bouteilles en plastique et collaboration avec des artistes locaux pour le design. Les artistes oeuvrent pour faire revivre la culture Chicha, une culture péruvienne en voie d’être oubliée. Ces sacs sont ensuite vendus dans les supermarchés et servent de support de communication pour limiter l’utilisation de sacs plastiques par les consommateurs.

  • Tous les deux mois un grand meeting : “Comuna” réunion entre plusieurs ONG et business de l’ESS autour du “Ocean Caring”

Organisation de l’entreprise

5 personnes travaillent à plein temps :

  • 2 CEO

  • 1 responsable des achats

  • 1 à l’administration

  • 1 chargé de la communication

La communauté d’entreprises sociales et solidaires n’est pas grande à Lima, il est donc facile de s’immiscer dans le réseau et d’y grandir.