Le concept

Lande facilite la réappropriation permanente ou temporaire des terrains vacants montréalais par les résidents. Cet organisme aide à révéler le potentiel de ces espaces pour améliorer la qualité de vie dans les quartiers centraux montréalais.

Stage/Bénévolat

Ils cherchent une équipe pour amorcer cette aventure en France !

Alors si l’idée vous fait vibrer, l’équipe Lande sera ravie de vous accueillir pour un court séjour afin de vous présenter le fonctionnement du projet et tous les outils nécessaires à ça réalisation.

Petit rappel sur les écoquartiers Montréalais:

Cet organisme datant de 2014, facilite la réappropriation permanente ou temporaire des terrains vacants montréalais par les résidents, en terrain de jeux, jardins partagés ou encore espaces verts.

A Montréal, on compte 25 km2 de terrain vacant (soit environ 10% du territoire) dont ⅓ appartient au domaine public et ⅔ au domaine privé.  Par terrain vacant, l’association entend tous les terrains libres de tout usage, activités et tout entretien. En réalité, le terme exact serait friche urbaine mais Lande a choisi ce mot de manière à toucher le plus de monde possible.

L’enjeu aujourd’hui est qu’il n’existe aucune réglementation et aucune politique qui encadrent l’appropriation des friches urbaines.  De ce fait, en plus d’aider à révéler le potentiel de ces espaces pour améliorer la qualité de vie dans les quartiers centraux montréalais, Lande permet la création d’une démarche, d’une boîte à outils, qui vise à rendre possible l’autonomie des citoyens dans la réappropriation des terrains vacants.

Lande forme des groupes de résidents et les accompagne dans la transformation de terrains vacants, en les appuyant pour les aspects suivants : réglementation, négociation, communication, réalisation et mobilisation.

Si l’on résume, Lande c’est :

1/ Cartographier (les terrains vacants)
2/ Accompagner (les citoyens dans le démarche d’appropriation de l’espace)
3/ Transformer (en donnant tous les outils pas seulement matériels aux citoyens)

Et plus concrètement :

1/ Affichage par Lande  sur les terrains vacants

2/ Les gens intéressés contactent l’association

3/ Mobilisation en créant un noyau solide de gens qui veulent s’engager

4/ Les gens se réunissent pour discuter de l’avenir du terrain

5/ Lande rentre en contact avec la ville (pourquoi utiliser ce terrain? quels bénéfices ?)

6/ Quand la ville donne le feu vert, les citoyens commencent à aménager le terrain

7/ Lande aide à la recherche de financements et de partenaires locaux pour donner un coup de main et assurer la pérennité

Un contact

102-6750 Avenue de l’Esplanade
H2V 4M1 Montréal

Mikael St-Pierre

Co-fondateur de l’association Lande

info@landemtl.com

http://www.landemtl.com/