Le concept

ONG environnementale indienne leader dans le domaine de l’environnement accueillant différentes initiatives

Stages/Bénévolats

L’association peut accueillir des stagiaires motivés. Pour toute demande de stage, contactez directement Durgesh en lui précisant vos compétences et le domaine dans lequel vous souhaitez réaliser votre stage.

L’association est aussi ouverte à tout type de bénévolat, toutes leurs offres sont sur leur site internet, ils seront plus qu’heureux de vous accueillir.

Green Yatra: be the change, make the change

Nous avons rencontré Durgesh Gupta au coin d’une rue près de la Cour de Justice de Mumbai. Cet avocat spécialisé en droit de l’environnement nous a accueilli avec un grand sourire. Après s’être assis autour d’une table, nous avons commencé l’interview sur l’une des organisations à but non lucratif les plus aimées d’Inde : Green Yatra, ou voyage vert.

Durgesh et Pradeep, les fondateurs de Green Yatra, ont commencé leur premier projet en 2009 poussés par la volonté de provoquer un changement. Leur association, qui a commencé avec deux personnes, compte aujourd’hui 40 employés à temps plein, 14 à temps partiel, 14 stagiaires, plus de 2000 volontaires dans toute l’Inde et est financée par plus de 200 fortunes et entreprises prestigieuses ! Ce voyage n’aurait pas été possible sans le dévouement de Pradeep et Durgesh, qui consacre 95% de son temps à l’association et 5% au conseil pour faire vivre sa famille. En effet, Durgesh considère que les actions de Green Yatra sont plus impactantes si elles ne génèrent pas de profit.

Un démarrage réussi

En 2009, Durgesh et Pradeep ont été frappés par l’impact environnemental du festival de Ganesha. Au cours de cette célébration, des milliers de personnes achètent des idoles en Plâtre de Paris (PoP) qui sont colorées avec des peintures à base de plomb. Les croyants gardent les idoles pendant 3 à 5 jours avant de les mettre dans l’océan ou dans les rivières voisines où tous les produits chimiques sont libérés et nuisent à la biodiversité marine.

Afin de rendre ce festival plus écologique ils ont lancé une campagne pendant laquelle ils donnaient gratuitement des idoles en argiles et peintures sans plomb. En utilisant les médias et les facilitateurs, ils ont eu une rétroaction positive sur leur campagne qui a permis de sensibiliser la population.

Suite à leur succès, ils ont créé l’association Go Green Ganesha en 2010. Avec l’autorisation du gouvernement, ils ont commencé à vendre les idoles d’argile à bas prix afin d’en couvrir les coûts. Le projet s’est poursuivi jusqu’en 2016, date à laquelle ils ont commencé à être perçus comme une entreprise à but lucratif. La vente des idoles a cessé, mais l’organisation travaille toujours à la sensibilisation.

Éduquer la prochaine génération

Dans la même optique de sensibilisation, le projet Go Green Kids, met l’accent sur l’éducation des futures générations. Ce programme repose sur des documentaires interactifs de 15 minutes sur les gestes à adopter pour préserver les ressources, comme l’eau et l’électricité. Avec le temps, les professeurs se sont rendus compte de l’impact de ces films et se sont impliqués davantage en créant des comités verts. Dans chaque comité, un enseignant et un élève dirigent les efforts pour apporter des changements durables et présenter un rapport à Green Yatra chaque lundi. Grâce à cet engagement, beaucoup d’écoles ont interdit le plastique, troquant leurs boîtes à lunch et bouteilles en plastique contre des alternatives durables.

Rendre autonomes les femmes en nettoyant la ville

Un autre projet fondé par Green Yatra est celui de “Bag For Cause”, comprendre un sac pour la bonne cause. Il vise à autonomiser les femmes et veuves défavorisées des zones urbaines et rurales en leur offrant un emploi. Cette initiative sociale et environnementale repose sur un mécanisme d’échange : vous donnez des déchets recyclables ou électroniques et obtenez un sac durable. Ces sacs sont faits de vêtements réutilisés. Le plastique est vendu aux usines de recyclage, les bénéfices sont reversés aux femmes pour leur travail. A ce jour, 5 000 tonnes de plastique ont été collectées et plus de 500 femmes ont été employées. Le premier ministre, qui a classé l’initiative parmi les 50 meilleures idées du pays, a son propre sac réutilisable !

Planter des arbres pour assainir l’air

La pollution de l’air est un problème majeur dans toute l’Inde. Cette pollution invisible fût responsable de la mort de 1,2 million de personnes en 2017. Pour y remédier et assainir l’air, Green Yatra a lancé des campagnes de plantations d’arbres.

L’initiative Pedg Lagao utilise la méthode Akira Miyawaki pour développer rapidement des poumons verts. Ils plantent également des cocotiers dans de petits espaces disponibles en zone périurbaine pour maximiser la production d’O2. Ces arbres produisent des noix de coco jaunes en seulement deux ans après leur plantation, ce qui permet aux habitants d’avoir un petit revenu en vendant ces fruits.

L’ensemble de ces plantations représente plus de 5 acres. Le prochain objectif est une immense plantation de 10 acres autour de Jaipur en 2019, la plus grande jamais réalisée !

Une équipe à laquelle vous voulez vous joindre !

Green Yatra est composé d’une équipe qualifiée, sincère et dévouée qui n’abandonne jamais face aux obstacles, préférant les considérer comme des défis. La force de cette équipe est de percevoir les autres ONG comme des contributeurs à leurs causes. Ils collaborent avec d’autres associations en tant que partenaires exécutifs pour les aider à entrer en contact avec les communautés locales.

Les réalisations de Durgesh, Pradeep et de toutes les personnes impliquées ont conduit à la plantation de 2 millions d’arbres, à l’emploi de 2 millions de personnes et à l’éveil de nombreuses consciences !

A l’avenir, ils aimeraient être installés dans au moins 10 métropoles Indiennes !

 

Durgesh a déclaré : “Beaucoup de gens peuvent venir, ils peuvent collaborer avec nous. Nous nous tournons vers des personnes qui partagent nos préoccupations en matière d’environnement et qui peuvent nous aider à réaliser n’importe quel projet”.